Définition de Vessie natatoire en aquariophilie

La vessie natatoire, également appelée vessie gazeuse, est un organe interne que l’on trouve chez de nombreux poissons. C’est une sorte de sac rempli de gaz situé dans l’abdomen, qui leur permet de contrôler leur flottabilité. Grâce à la vessie natatoire, les poissons peuvent maintenir leur équilibre dans l’eau sans avoir à nager constamment, un peu comme un ballon rempli d’air peut flotter à la surface de l’eau.

Pour régler leur flottabilité, les poissons peuvent ajuster la quantité de gaz, principalement de l’oxygène, dans la vessie natatoire. S’ils veulent monter plus haut dans l’eau, ils augmentent le volume de gaz dans la vessie, et pour descendre, ils le diminuent. Cela se fait soit par diffusion de gaz depuis et vers le sang, soit par l’intermédiaire d’une structure spécialisée appelée la glande gazeuse, qui sécrète du gaz à l’intérieur de la vessie ou l’absorbe du retour vers le sang.

Pas tous les poissons ont une vessie natatoire. Par exemple, les poissons qui vivent sur le fond, comme les raies et les requins, ou ceux qui nagent activement comme les thons, n’en possèdent généralement pas.

La vessie natatoire est donc un outil essentiel à la vie aquatique pour de nombreuses espèces car elle leur permet de rester stable dans l’eau à la profondeur souhaitée sans effort musculaire, ce qui leur économise une précieuse énergie.